harcèlement sexuel

Vendredi dernier le conseil constitutionnel a abrogé la loi sur le harcèlement sexuel.
Jugée trop floue, elle ne permettait pas la répression ; mais désormais plus aucune sanction n'est possible contre les harceleurs et, pire, toutes les procédures en cours sont frappées de nullité.
Une décision qui a abasourdi nombre d'associations de défense et de protection des victimes de harcèlement au 1er rang desquelles le planning familial.
Nous avons rencontré sa directrice sarthoise Agnès Maillard, elle nous explique tout d'abord ce qu'est le harcèlement sexuel.

Elle tient à tirer la sonnette d'alarme

Agnès Maillard donne quelques conseils aux femmes victimes, le 1er d'entre eux : ne restez pas isolées !

------------------------------------------------------------

Piéton

Le piéton a constaté la coquille du Maine Libre qui présente la même avant-dernière page aujourd’hui qu’hier avec notamment un papier sur Londres, 6ème ville française…